Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Vers une économie éco efficace

Environmental concerns should be taken into consideration when reflecting on the post-2010 Lisbon agenda. That is the main message of the conclusions adopted by the Council on 21 October, inviting the EU to seize the opportunity of linking sustainable development with an eco-efficient economy.


© Fotolia

Vers une économie éco‑efficace


© Fotolia

Les préoccupations environnementales devraient être prises en ligne de compte dans la réflexion engagée sur l'avenir du programme de Lisbonne au‑delà de 2010. Telle est la teneur des conclusions que le Conseil a adoptées le 21 octobre dans lesquelles il invite l'UE à saisir l'occasion pour lier développement durable et économie éco‑efficace.

Les ministres de l'environnement ont indiqué que la crise actuelle devrait être considérée comme une occasion de passer à une économie éco‑efficace, c'est-à-dire une économie sûre et durable, se caractérisant par de faibles émissions de CO2 et une utilisation rationnelle des ressources. Il convient que la production soit respectueuse de l'environnement et qu'elle soit fondée sur des modes de vie dans lesquels les objectifs du développement durable sont davantage pris en compte. Cela améliorera le bien‑être de l'ensemble des citoyens tout en réduisant la consommation d'énergie et des ressources naturelles et en réduisant à un minimum les incidences négatives sur la santé et l'environnement, particulièrement en ce qui concerne les écosystèmes et le changement climatique.

Le passage à une économie éco‑efficace ouvre de nouvelles perspectives commerciales et pourrait stimuler la compétitivité de l'UE et favoriser l'emploi. Dans des secteurs tels que la construction et le logement, le transport, les énergies renouvelables et le recyclage, les États membres devraient tirer le meilleur parti des politiques de l'emploi et de l'éducation pour réduire le déficit actuel de qualification et encourager la création de nouveaux emplois verts.

Il convient de promouvoir les marchés publics écologiques afin de stimuler le futur marché des produits, des services et des technologies écologiques. La tarification devrait être équitable et elle devrait refléter les coûts environnementaux des produits.

Les ministres ont souligné que l'UE devait relever les défis posés par le changement climatique et la crise économique et en faire une occasion de renforcer la croissance, l'innovation et l'économie verte.

Pour de plus amples informations:

Conclusions du Conseil (pdf)

Vidéo de la conférence de presse du Conseil

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?